4 facons d’être plus heureux

4- façons- être- heureux

 

4 façons d'être plus heureux

 

Aujourd’hui, je vous propose  4 façons de vous sentir plus heureux.

 

Un optimisme calculé et travaillé.

Vous le savez, je suis une inconditionnelle de la pensée positive. En revanche, il me paraît nécessaire de faire une mise au point à ce sujet.

Vous savez déjà que vous ne pouvez pas rester assis dans votre canapé en répétant des affirmations positives du genre « je suis riche » ou « je rencontre mon âme-sœur » et vous attendre à recevoir tout ce que vous souhaitez. A moins d’être dans une autre dimension que la nôtre, ça ne fonctionne pas !

En revanche, il me paraît intéressant d’attirer votre attention sur les deux caractéristiques psychologiques le plus généralement répandues :

Certaines personnes sont naturellement optimistes et s’attendent, moyennant un effort, à gagner. D’autres, sont naturellement plutôt pessimistes et se « limitent » à ne pas perdre, c’est-à dire à éviter une catastrophe auxquelles elles s’attendent.

Savez-vous à quel type vous appartenez ?  Cela pourrait vous aider à mieux comprendre ce qui vous motive. Rechercher un résultat, par exemple, réussir à un examen et obtenir un nouveau poste, ou fuir l’échec pour ne pas rester dans une situation qui ne vous plaît plus. Posez-vous la question et voyez quelle pensée vous motiverait le plus à agir.

Il est plus efficace au départ de ne pas trop forcer votre nature et d’être vous-même pour vous motiver de la meilleure façon.

 Lors d'une expérience menée par Heidi Grant Halvorson et E. Tory Higgins, on a fait jouer à un jeu de lettres des personnes "qui jouent pour ne pas perdre". Au milieu du jeu, on leur a dit qu'ils avaient réussi – ils ont alors rapidement perdu leur motivation et arrêté de jouer. En revanche, lorsqu'on leur a dit en milieu de partie qu'ils risquaient de perdre, ils ont été davantage motivés pour faire mieux, Autrement dit, motivez-vous de la façon qui vous convient le mieux.

Cependant, il est établi que les personnes optimistes sont généralement plus heureuses et que la vie leur semble plus légère et être pessimiste n’est en aucun cas une fatalité.

Alors rien ne vous empêche, si vous le souhaitez, de vous efforcer petit à petit à voir les choses différemment et de devenir plus optimiste en prenant l’habitude de bien considérer ce que vous avez à gagner à un changement de situation, en passant à l’action. En réalité, les deux points de vue sont utiles, mais il faut apprendre à vous attendre au meilleur pour être plus heureux. Cela modifie vos « programmes internes » et influence votre subconscient et donc votre façon de réagir aux événements.

 

Changez de rôle :

Faites « comme si ». C’est un outil de PNL (programmation neuro-linguistique)  que j’utilise souvent avec mes clients.

Prendre la posture de votre vedette de cinéma préférée, vous fera vous sentir plus beau (belle), plus sûr de vous.

Avoir une démarche assurée, vous tenir droit et regarder devant vous comme si le monde vous appartient, vous fait vous sentir plus libre et plus puissant que si vous avez la tête basse, le pas traînant et le dos voûté. Essayez et dites-moi ce qui se passe smiley

 

Faites de petits cadeaux aux autres

 

Il est parfois plus gratifiant de donner que de recevoir. Faire de petits cadeaux aux personnes que vous appréciez, vous rend heureux.

D’abord parce que vous êtes heureux qu’ils le soient, ensuite parce que cela vous fait vous sentir capable de rendre quelqu’un d’autre heureux et cela renforce votre confiance en vous-même et la conscience de votre valeur, sans pour autant que vous vous sentiez supérieur. Acheter un petit jouet au fils de votre voisine, ou une boîte de chocolat à la tante Gertrude, à condition que vous ne le ressentiez pas comme une obligation, vous fera vous sentir bien. Et apprenez aussi à accepter les remerciements avec grâce. Ne minimisez pas votre geste dites plutôt « cela me fait plaisir » que : « il n’y a pas de quoi. »

 

Partagez :

 

Même si tout le monde n’y est pas naturellement enclin, il est très bénéfique de partager avec d’autres nos idées, nos impressions, nos émotions. C’est une façon de nous sentir reliés aux autres.

Quand nous partageons nos idées, cela nous permet souvent d’en avoir une vision plus claire, d’être plus sûr de nous, d’affiner notre point de vue.

Quant aux émotions. Si ce sont des émotions positives, elles sont décuplées. Pour les émotions négatives, choisissez de les partager avec des personnes qui vous soutiendront au lieu de vous plaindre de façon exagérée.

 

Voulez-vous partager avec nous vos « trucs » pour vous sentir heureux ? postez vos commentaires sous l'article.smiley

 

Partager c'est la vie ! 🙂

2 comments

  1. J'aime beaucoup cet article. POUR SES NUANCES: "fuir l'echec" ou "rechercher le resultat". Je pense avoir appartenu à la premiere caracteristique, auj seul la seconde option m'interesse' Bon faut faire avec le temps aussi…alors ça sera "la recherche du temps".

    …POUR SES TRANSFORMATIONS EN DOUCEUR: "il faut apprendre à s'attendre au meilleur pour être plus heureux"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *