5 façons de préserver votre confiance

proteger sa confiance

La confiance est un état d’esprit

Un manque de confiance en soi laisse le champ libre à votre « voix off » qui vous persuade que vous êtes incapable de réussir.

Et cela vous fait rentrer dans un courant dangereux qui vous entraîne malgré vous dans une suite d’échecs. Et plus vous échouez, plus votre confiance diminue !

C’est pour cela qu’il est nécessaire de réagir dès que vous sentez votre confiance vaciller, que sans raison objective apparente, vous hésitez à passer à l’action, à entamer un projet.

J’ai reçu des clients qui avaient cédé leur entreprise parce qu’ils ne se sentaient plus capables de poursuivre.

D’autres avaient renoncé à une promotion par peur de diriger une équipe.

Tout cela parce qu’ils avaient une baisse de confiance.

Je ne suis pas en train de vous dire que c’est anormal d’avoir un peu peur quand vous êtes confronté à une situation nouvelle pour laquelle vous n’êtes pas parfaitement préparé.

Cela fait un peu peur de sortir de sa zone de confort, de changer de situation ou d’habitude. Notre cerveau n’aime pas du tout cela. Et c’est justement d’affronter des situations qui nous font peur qui renforcera notre confiance.

cerveau exercice

Mais pour avoir le courage de le faire, il faut savoir entretenir et « muscler » notre confiance.

En effet, les découvertes sur la plasticité du cerveau nous montrent que le cerveau se modifie en fonction de nos émotions, de nos façons de penser et que les parties du cerveau que nous utilisons souvent, se renforcent, augmentent physiquement.

 

Protéger notre capital confiance, l’augmenter ou le renforcer, est un choix conscient et volontaire.

Il y a des choses que nous pouvons faire pour augmenter notre confiance, que ce soit pour prendre la parole en public ou commencer un nouveau sport.


Voici donc 5 façons de protéger votre confiance,

Quand vous avez une petite baisse d’assurance, il est important que ce ne soit que ponctuel et que vous vous en remettiez très rapidement.

1. Soyez attentif aux moindres baisses de confiance 

Essayez de vous demander souvent : « comment je me sens maintenant ? Est-ce que je ressens de la peur ? est-elle fondée ? « Posez-vous cette question chaque fois que vous affrontez un changement ou une situation délicate. Une conversation avec votre chef, un conflit avec votre amoureux, un nouveau poste, une réunion d’équipe, un dîner à organiser avec des personnes que vous connaissez mal …
 

2. Appelez au téléphone deux personnes qui croient en vous.

Partagez avec elles ce qui vous fait hésiter. Choisissez bien ces personnes, sinon, si elles renforcent votre anxiété, vous aurez obtenu l’effet contraire 😉
Ces personnes qui vous ont déjà vu réussir, et qui savent de quoi vous êtes capables, vous rappelleront les succès que vous avez momentanément oubliés et votre état d’esprit se modifiera.
C’est d’ailleurs une des choses que vous apporte un coach : un soutien bienveillant, permanent et inconditionnel.
 

3. Ouvrez-vous à d’autres points de vue

Ne culpabilisez pas ! Par exemple dans le cas d’un rendez-vous qui tourne mal, vous ne savez pas vraiment ce que votre interlocuteur pense de vous. Vous ne savez pas non plus dans quel état d’esprit il était. Vous pouvez émettre quantités d’hypothèses. Vous êtes toujours responsable de la situation, mais émettre d’autres hypothèses calme votre petite voix, mais faites-le seulement le temps d’accepter pleinement la situation. La façon la plus sage de réagir est de voir tranquillement ce que vous pouvez tirer de l’événement comme leçon.

4. Cherchez toujours ce que vous pourriez apprendre de plus 

Admettre que vous n’avez pas été au top dans une situation, c’est admettre que vous êtes humain et que cela nous arrive à tous.

C’est pourquoi, il est important de réfléchir (sans vous ne torturer ni culpabiliser 😉 à ce que vous pourriez apprendre et comment pour mieux faire une prochaine fois. C’est comme cela qu’on évolue. Et l’admettre ne diminue en aucun cas votre confiance.

Si vous avez une confiance chancelante au moment de faire quelque chose ou si vous vous lamentez parce que ce que vous faites n’est jamais à la hauteur, il est temps de demander de l’aide, à un professionnel à quelqu’un qui vous donnera exactement les outils nécessaires. C’est tout ! Autrement vous négligez votre confiance et vous la verrez diminuer.

 
5. Cherchez d’autres façons de faire.

Faire plus de la même chose, vous donnera un peu plus de mauvais résultat. Soyez créatifs, regardez la situation sous des angles différents. Mettez-vous « dans les chaussures » de chacune des personnes concernées. Comment voyez-vous la situation ? Vous pouvez aussi passer l’habit de votre super héros favori, ou de quelqu’un que vous admirez. Comment cette personne aurait-elle agi ? Quelle attitude aurait-elle eue ?

Vous pouvez aussi choisir d’aller plus doucement et de vous fixer des objectifs plus faciles et plus progressifs.

L’essentiel est de sortir du cercle vicieux de l’échec, d’arrêter le ruminement stérile et de retrouver rapidement votre confiance.

Que pouvez-vous faire maintenant?

1-Laissez-moi un commentaire, Je serai ravie et honorée de vous lire smiley

Je sais que vous êtes occupés et je remercie par avance ceux et celles qui prendront deux minutes de leur temps pour le faire.!

2-Rejoignez-moi sur facebook : facebook.com/eficoah

3-Abonnez-vous à ma chaîne youtube :   https://www.youtube.com/my_videos?o=U

A très vite ! smiley

 

 

 

 


 

 

i

Partager c'est la vie ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *