Attachez vos ceintures …

stabilité-dans-le-changement

 

Bonjour ++prenom++

Avez-vous le sentiment qu’un vent de tempête souffle sur notre univers ? Que les choses changent très vite et de façon souvent imprévisible ?

Nous le savons : La seule constante dans la vie c’est le changement. Mais le savoir ne rend pas toujours les choses plus faciles au niveau de ce que nous ressentons.

Quand nous vivons une période si agitée, si imprévisible, il est fréquent et normal de se sentir un peu perdu, un peu désorienté.

C’est encore plus le cas pour les personnes qui n’ont pas acquis la stabilité nécessaire. La vraie stabilité n'est pas l'absence de changement, mais c’est notre capacité à maintenir notre équilibre dans un monde en mutation. Il s’agit d’avoir un sentiment fort de qui nous sommes vraiment pour ne pas être trop sensible aux influences extérieures.

Comment renforcer notre stabilité ?

1-identifier ce qui nous rend unique et ce qui fait notre valeur 

Avoir une pleine conscience de qui nous sommes, de là où nous souhaitons aller, nous ancre dans notre réalité. Prenons un moment pour y réfléchir. Savoir où nous en sommes dans les différents domaines de notre vie, nous donne des repères stables, nous rassure. Et cela quel que soit le chemin à parcourir encore.

Nous pouvons faire la liste de nos talents, de nos forces, de nos capacités. Nous pouvons aussi lister toutes les circonstances difficiles dont nous sommes sortis plus forts. Cela nous donne du courage pour faire face aux situations « agitées ». Cette fois encore, nous allons nous en sortir ! 🙂

Cela renforce notre estime de nous-même et nous fait nous sentir plus solide.

 

2- identifier ce par quoi nous sommes influencés ou « bousculés »

 

A-Notre environnement professionnel 

Peut-être êtes-vous déstabilisé par une ambiance de travail qui ne vous convient pas ou des relations conflictuelles avec un collègue.

Il est nécessaire de prendre du recul et de trouver du soutien dans votre sphère familiale ou amicale. Il ne s’agit pas de vous lamenter sur votre sort auprès d’une oreille compatissante, mais bien de discuter de tout autre chose et de vous changer les idées.

Peut-être vous sentez-vous obligé de jouer un rôle qui ne vous convient pas. Ne vous laissez pas définir par les autres et osez être vous-même. Vous verrez que vos collègues ne vous en tiendront pas rigueur.

Vous n’êtes pas votre travail. Vous pouvez changer d’emploi, cela ne changera pas qui vous êtes.

B- Nos amis

Vos amis doivent être pour vous un facteur de soutien et d’équilibre. Leur avis vous importe. Vous êtes influencés par leur point de vue. Soyez sûr qu’il est bien compatible avec le vôtre ou que vous avez délibérément choisi de changer votre point de vue sur une situation. Evitez les vampires d’énergie, qui vous épuisent et vous entraînent dans une vision négative du monde.

 

 

C- Les média et la publicité

Les médias nous présentent une image du monde instable, conflictuelle, dangereuse, menaçante. Et la plupart du temps incomplète ou partiale. Il faut savoir prendre du recul. Replongez-vous régulièrement dans votre propre actualité, celle de votre environnement proche, celle de votre ville. Ce n’est pas avoir « l’esprit de clocher », c’est nécessaire pour vous ancrer.

Que nous le voulions ou non, nous ne vivons pas sur une île déserte et nous sommes parfois perturbés malgré nous par des messages qui nous infantilisent, nous relient à nos besoins primaires, au plaisir et à la douleur ou nous plongent dans un univers de peurs diverses et d’insécurité.

Vous le savez les annonceurs vendent leurs produits en jouant sur nos émotions. Nous sommes tout le temps stimulés et nous finissons par ne plus prendre le temps de nous poser, de nous détendre vraiment, de nous aligner avec notre être profond, authentique.

Prenez l'habitude de vous déconnecter régulièrement, systématiquement, pour recharger vos batteries.

La relaxation, la méditation, le contact avec soi-même sont de plus en plus indispensables pour garder notre équilibre.

Il ne s’agit pas de vous installer dans le désert ou de jeter votre téléphone.;) Les attitudes extrêmes sont rarement facteurs d’équilibre. Nous appartenons à ce monde et nous devons composer avec. La seule façon de changer ce qui ne nous plaît pas est de progresser nous-même, si nous le souhaitons, en accord avec qui nous sommes.

5- Les groupes auxquels vous appartenez

Soyez conscient de l’influence des foules ou des groupes sur votre façon d’être et de penser.

Osez être différent ! Cela peut vous paraître inconfortable sur le moment, mais vous préservez votre intégrité.

 

 Restez en contact avec vos valeurs

Quand vous vous sentez perdu dans une situation ou face à des événements particuliers, demandez-vous si votre façon de réagir ou d’agir est bien conforme à vos valeurs. Je vous rappelle que vos valeurs, c’est ce qui est important pour vous dans la vie, ce que vous pensez être bien ou bon.

Demandez-vous : " en faisant cela, en réagissant comme cela, est-ce que j’honore ma valeur, par exemple, de liberté, de justice, de partage…"

Quand vous vous sentez équilibré intérieurement, votre sens de l’identité personnelle n'est pas menacé juste parce que les circonstances changent. Cela signifie que vous êtes capable de vous adapter et stable en même temps.

Cela exige que vous sachiez réellement qui vous êtes vraiment et ce que vous voulez vraiment.

 Une fois que vous êtes en contact avec votre individu authentique, les changements autour de vous deviennent beaucoup moins perturbants Quand le vent décide de souffler, vous faites comme les marins, vous ne changez pas de cap, mais vous ajustez la voile. Cela implique que par temps de tempête, vous baissiez complètement la voile quitte à ralentir quelque temps pour garder le voilier intact.

 

Partager c'est la vie ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *