Souffrez-vous du syndrome de Pénélope?

Je voudrais vous parler aujourd’hui d’une tendance qui peut vous empêcher d’avancer dans vos projets.

C’est ce que j’appelle le syndrome de Pénélope.

Pour ceux et celles qui ont appris l’histoire d’Ulysse, vous vous souvenez sans doute que le roi Ulysse était parti pour de grandes aventures et avait laissé à Ithaque, sa femme Pénélope. Or Ulysse tardant à revenir, les nobles du pays pensèrent qu’il était mort et qu’il fallait donner au pays un nouveau roi en épousant la reine. Les prétendants étaient nombreux. Mais Pénélope, croyait au retour d’Ulysse et ne voulait pas se remarier. Pour faire patienter les prétendants, elle déclara que lorsque la tapisserie qu’elle était en train de terminer serait finie, elle choisirait un autre époux.

Et pour que cette tapisserie ne soit jamais finie, elle défaisait chaque nuit le travail fait dans la journée.

Vous savez que tout s’est bien terminé, qu’Ulysse après de nombreuses péripéties est revenu à Ithaque et à retrouver sa fidèle Pénélope.

Pourquoi est-ce que je reviens sur cet épisode de la mythologie grecque ?

Qu’est-ce que cela peut bien avoir à faire avec une personne du 21ieme siècle ?

Certaines personnes commencent leur tapisserie, mais quand elles sont relativement avancées  dans leur projet, elles se mettent à tourner en rond. Le travail ne leur paraît pas suffisamment bien fait, elles ont oublié quelque chose qui leur semble tout à coup très important et elles recommencent parfois tout à zéro en se disant que ça sera mieux cette fois. Elles se remettent à la tâche avec courage et enthousiasme, parce que ce sont souvent des personnes persévérantes et déterminées. Mais la nouvelle version modifiée, ne les satisfait pas davantage pour toutes sortes de bonnes raisons, très logiques et très rationnelles. Mais qui sont en fait dictées par des résistances inconscientes.

A force de défaire et de refaire le travail, de tricoter et de détricoter, elles finissent par perdre confiance et perdre leur motivation. Et souvent elles abandonnent.

J’en ai moi-même fait l’expérience.

Alors que faire si vous vous reconnaissez dans cette situation ?

Si vous avez le sentiment de ne plus avancer, de tourner en rond, d’être bloqué(e) sans savoir exactement pourquoi, demandez-vous si vous avez bien évalué les conséquences de la réussite de votre projet et si vous les assumez pleinement.

Et avant de « chiffonner votre feuille » et de tout recommencer, dites-vous que vous pouvez sans doute, aller de l’avant, que la peur fait partie du chemin, et que votre projet terminé, vous pourrez sans doute l’améliorer si nécessaire sur tel ou tel point. Sinon, vous n’irez finalement nulle part et vous aurez un sentiment d’échec. Alors que rien d’objectif ne vous empêche vraiment d’avancer Dites-vous que vous n’êtes pas Pénélope, vous n’avez pas à attendre Ulysse indéfiniment, n’est-ce pas ? 😉

 

Partager c'est la vie ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *