5 façons de « rebooster » votre estime de soi en cas de besoin

 

Bonjour 

J’espère que vous allez bien ! 😊

Certains d’entre vous sont peut-être déjà en vacances, pour d’autres ce sera plus tard. Même si vous ne partez pas en vacances, profitez de ces deux mois pour faire une pause, pour ralentir le rythme, être plus attentionné envers vous-même.

Ce billet est le dernier avant la rentrée, je vais moi aussi, faire une pause dans mon île et je vous retrouverai en septembre pour de nouveaux projets.  

Je vous serais très reconnaissante, si vous pouviez me dire ce qui vous pose éventuellement problème dans votre vie, cela m’aiderait beaucoup à préparer la rentrée. Je vous remercie chaleureusement par avance. 😊

L’article d’aujourd’hui fait suite au précédent qui vous présentait « 5 signes que vous manquez de confiance en soi ». Et comme l’estime de soi devrait idéalement toujours être à un niveau optimal,

voici 5 façons de rebooster l’estime de soi en cas de besoin.

L’estime de soi est un élément de notre personnalité, plus ou moins fragile et qui n’est pas « garanti à vie. »

Elle fluctue en fonction de nos expériences : une affaire manquée, une déception amoureuse, la perte d’un emploi, et notre estime de soi est mise à mal. Le regard que nous portons sur notre propre valeur varie aussi selon notre état d’esprit ou de santé du moment, les tracasseries quotidiennes, les résultats obtenus, les réflexions des autres à notre égard.

Que faire quand nous sommes dans un creux de vague et que nous ne pensons plus être capable de faire face à de nouveaux challenges ?

1- Passez à l’action au lieu de vous morfondre.

Essayez une nouvelle recette, un nouveau jeu, apprenez à dessiner, apprenez le chinois sur internet ; (liste non limitative 😊)

Cela va vous aider à sortir de votre sentiment d’impuissance, à couper la parole à votre « voix off » qui vous répète : « tu n’es pas capable, tu es trop âgé, ce n’est pas la peine, tu n’as pas le temps » pour vous empêcher d’agir et de relever des défis.

2- Pratiquez les affirmations

Se répéter une phrase positive et motivante n’est pas du tout anodin et beaucoup plus puissant que vous pouvez l’imaginer. D’abord, cela peut contribuer à changer votre état d’esprit. Ensuite, à condition de répéter cette phrase avec conviction, vous amenez votre subconscient à vous aider à agir comme vous le souhaitez au lieu de vous mettre des bâtons dans les roues.

Vous pouvez dire des phrases comme : « j’ai toutes les ressources pour y arriver », ou bien : « les erreurs sont les marches qui me conduisent à la réussite ». Choisissez une phrase qui vous corresponde, qui vous booste, et dites-la toujours au présent de l’indicatif et à la forme affirmative. Le subconscient est nul en grammaire et n’entend que les mots. Si vous lui dites :« je ne veux pas être malade, » tout ce qu’il entend c’est « être malade », et il va s’empresser de vous donner satisfaction.

Utilisez une citation que vous placerez quelque part bien en évidence, pour la relire souvent. la porte du réfrigérateur est un de mes endroits préférés 😊

3-Notez dès que possible 3 de vos réussites

Et oui,  votre dernière tarte aux pommes ça compte aussi !

Notez ce dont vous vous rappelez dans l’instant, quel que soit le domaine. Oui, vous êtes toujours en train de progresser, et non, vous n’aurez jamais fini, la vie, c’est fait pour ça aussi.

Pas la peine de vous couvrir la tête de cendres parce que vous avez raté une vente, ou que vous avez perdu votre sang-froid avec un collaborateur. Nous ne sommes pas des ordinateurs, mais des êtres humains. Soyez bienveillant envers vous-même, traitez-vous comme vous aimeriez que les autres vous traitent. Vous verrez, ça fait une différence.

4-Allez faire une promenade

Sortez, changez d’environnement, allez vous promener dans la nature si vous le pouvez. Ne serait-ce que 10 minutes, mais bougez ! Même dans les villes, il y a des parcs. Vous vous sentirez mieux et plus serein.

5-Acceptez, une fois pour toutes, de ne pas être toujours au top ;

Je sais, c’est difficile. Il faut, pour cela, oublier les injonctions à faire toujours mieux reçues dans notre enfance. Mais avec de la persévérance, on y arrive. Cela n’empêche pas le désir de progresser, parce que nous sommes programmés pour évoluer. Mais cela allège la pression.

Il se peut que vous ayez du mal en ce moment à conserver votre estime de vous-m^me. Si c'est le cas, c'est important de pouvoir en parler. N'hésitez pas à me l'écrire.

Je vous souhaite de très belles vacances, « remplissez vos placards » faites provision de joie, d’énergie et de bonne humeur. 😊

A très bientôt !

Partager c'est la vie ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *