Votre coffre à miracles

 

Bonjour 

Selon Einstein nous baignons dans un champ énergétique qu’il appelle le champ des possibles, car selon lui, c’est à partir de ce champ que prend forme tous les éléments de notre réalité.

Ce que je voudrais vous dire aujourd’hui, c’est que pour atteindre nos objectifs, nous avons besoin de nous connecter à notre propre espace des possibles pour obtenir ce dont nous avons besoin.

Comment faire pratiquement ?

  1. Nous pouvons accéder à cet espace à l’intérieur de nous en nous relaxant ou en méditant

Cet état intérieur, nous l’avons déjà tous au fond de nous, dans notre propre « espace des possibles »

C’est un endroit où règne un calme parfait et où ne nous ressentons plus aucun sentiment de manque, aucune tension, ou nous sommes uniquement et totalement focalisé sur l’instant présent, Dans cet « espace », nous n’avons plus de regrets du passé et aucune peur de l’avenir.

C’est un endroit où on accède en faisant le calme en soi. On peut y arriver en apprenant à respirer profondément et consciemment,  à se relaxer, en apprenant à méditer. Il y a déjà quelque temps que nous avons pris conscience que la méditation n’est pas réservée aux moines en lévitation et que les scientifiques ont constaté ses bienfaits pour notre corps et pour notre esprit.

  1. Le sentiment de manque, le mauvais stress, l’anxiété, la pression, sont les plus grands obstacles à nos réussites.

Pour éviter que ces émotions ne nous freinent ou ne nous barrent carrément la route, le meilleur moyen est de nous mettre dans cet état intérieur optimal, cet état d’ouverture aux possibilités pour réussir ce que nous souhaitons, quel que soit le domaine concerné.

Une fois que nous accédons à cet espace, nous retrouvons notre pouvoir sur notre monde.

Vous le savez déjà si vous me suivez depuis quelque temps, tout se produit dans notre monde, de l’intérieur vers l’extérieur. Ce sont nos pensées et nos sentiments qui conditionnent la façon dont nous allons gérer les évènements extérieurs et qui d’une certaine façon, entraînent d’autres événements similaires ou non.

A partir de cet espace, nous pouvons choisir quels sentiments nous voulons alimenter. Nous avons toujours le choix.

Voici un conte Cherokee pour illustrer mon propos :

Un vieil homme veut apprendre à son petit-fils ce qu'est la vie.
"En chacun de nous, il y a un combat intérieur" dit-il au jeune garçon. "C'est un combat jusqu'à la mort et il se tient entre deux loups."
"Le premier est ténébreux. Il est la colère, l'envie, le chagrin, le regret, l'avidité, l'arrogance, l'apitoiement sur soi-même, la culpabilité, le ressentiment, l'infériorité, la supériorité, les mensonges, la fausse fierté et l'égo."
"Le second est lumineux. Il est la joie, la paix, l'amour, l'espoir, la sérénité, l'humilité, la gentillesse, la bienveillance, l'empathie, la générosité, la vérité, la compassion et la foi."
Le petit-fils réfléchit pendant un long moment. Puis, il demande à son grand-père : "Quel est le loup qui gagne ?"
Le vieil homme sourit et lui répond : "Celui que tu nourris."

A partir de notre espace de pouvoir, nous pouvons nourrir notre bon loup. Et c’est le meilleur moyen d’obtenir ce que nous souhaitons.

La vie quotidienne trépidante nous dissuade de prendre le temps de nous reconnecter à cet espace. Mais c’est pourtant là que vivent nos deux loups. Soyons bien conscients que ce qui nous semble la voie rapide, la voie de la lutte, est en fait la plus lente et la plus laborieuse. Prenons le temps de nourrir le loup qui nous aide et non celui qui est prêt à nous dévorer.

Il n'est pas nécessaire d'y passer des heures, l'important est de se retrouver régulièrement dans cet espace et cela devient une habitude qui nous rend les choses beaucoup plus faciles.

Avec toute mon amitié,

 

Partager c'est la vie ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *