Comment profiter au mieux des opportunités?

Comment profiter au mieux des opportunités.

Certains d’entre nous s’étonnent parfois de ne pas avancer assez vite vers le succès attendu.

Pourtant, ils travaillent régulièrement, avec méthode, ils continuent à apprendre. Objectivement, il ne semble pas y avoir de raison à leur manque de résultat.

Dans certains cas, leurs croyances limitantes, leurs programmes obsolètes, les freinent ou les bloquent carrément.

Mais, quelquefois, il y a une autre raison.

 Un jour, je suis tombée en arrêt devant un fauteuil, exactement ce qu’il me fallait, à la fois beau et confortable. En plus, le prix correspondait à mon budget. J’ai donc décidé de l’acheter. Je l’ai embarqué tant bien que mal dans ma voiture, en poussant un peu, je dois dire !😌

J’étais ravie de mon achat et pendant tout le trajet, j’imaginais le plaisir que j’aurais à l’avoir chez moi!

Arrivée à la maison, j’ai débarqué le fauteuil, mais là, j’ai eu une surprise. Je n’avais pas vraiment la place pour l’installer à l’endroit où je le souhaitais. J’ai dû le laisser là où il était pour faire de la place et je me suis rendu compte en faisant cela, que j’avais gardé des objets abîmés qui prenaient de la place inutilement.

Si je ne faisais pas un « grand nettoyage », je ne pourrais pas  profiter de mon fauteuil là où je le voulais.

Pour nos projets, c’est un peu la même chose. 😊

Nous traînons parfois des projets qui n’ont pas abouti en espérant que cela se fera un jour, et poussés par le désir ou l’enthousiasme du moment, nous envisageons un autre projet.

Mais nous ne sommes pas conscients de tout cet encombrement qu’il y a dans nos esprits, sans compter le sentiment de culpabilité qui naît du fait de ne pas avoir atteint notre objectif précédent.

Si vous n’êtes pas prêts à porter attention à une opportunité, vous ne la verrez même pas. Le mental jugera qu’il a assez de choses à gérer et fera ce qu’il faut pour ne pas augmenter sa charge de travail !

J’ai pris l’habitude, avant d’envisager l’acquisition d’un nouveau meuble, de toujours me demander s’il n’y a pas des choses à jeter ou donner avant, pour que la maison respire et ne souffre pas d’asphyxie ! 😊

Mais je m’attache aussi, désormais, avant de lancer un projet important, à terminer ou à renoncer (au moins momentanément) à tout ce qui pourrait utiliser inutilement une part de mon énergie mentale.

Si vous avez un ordinateur, vous savez qu’il y a parfois des programmes qui tournent à notre insu, qui prennent de l’énergie et le ralentissent.

Nous devons aussi être vigilant en ce qui concerne notre mental pour bénéficier de toute l’énergie dont nous disposons et nous focaliser entièrement sur nos priorités. Pas de projets qui traînent, pas de situation non réglée qui « pourrissent » doucement dans notre subconscient, pas de documents classés n’importe où qui nous distraient de notre tâche.

Il est sans doute bon de faire ce nettoyage périodiquement, pour être tout le temps à 100% disponible pour les opportunités qui peuvent se produire. Nous n’avons pas besoin d’attendre le « nettoyage de printemps », il est plus facile de le faire régulièrement.

Seulement, pour beaucoup d’entre nous, tant que nous ne sommes pas « submergés », nous ne voyons pas d’urgence à le faire. Mais nous avons le choix et nous pouvons -nous fixer des périodes de l’année pour faire de la place pour nos nouveaux projets. Nous serons plus ouverts aux opportunités.

Nous pouvons aussi décider de ne pas nous lancer sans avoir d’abord fait de la place.

Avec coeur et enthousiasme!

Partager c'est la vie ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *