Quelques conseils pour avoir moins peur de prendre la parole

femme prend la parole

Vous avez peur de parler en public ? Vous n’êtes pas la (le) seul(e) !

La peur de parler en public est la peur la plus fréquente après la peur de la mort.

Je sais, çà ne vous rassure pas plus que çà ! 😉

Mais soyez-en sûr(e), votre  comportement par rapport à la peur de parler en public peut être modifié et votre  peur  réduite .

Je peux le dire parce que je l’ai vécu, notamment quand je me suis retrouvée devant une classe la première fois ; mais j’ai réussi à ne plus avoir peur dans les conditions habituelles ;

Il reste toujours un peu de trac quand on prend la parole devant une grande assemblée, où dans des conditions inhabituelles ; mais ce trac peut être géré. Même s’il ne disparaît pas complètement, il ne vous paralyse plus et dès que vous commencez à parler, tout change, vous vous sentez beaucoup mieux ;

I- Avant l’intervention :

Préparez soigneusement votre sujet, faites des recherches, recensez toutes les informations utiles sur la question

Notez les grandes lignes de ce que vous allez dire

Pensez à utiliser un langage simple et accessible à votre public.

Utilisez des anecdotes pour rendre votre exposé plus vivant et plus facile à comprendre.

Pensez que vous allez apporter quelque chose d’intéressant et d’utile à votre auditoire.

Parlez d’abord devant la caméra de votre ordinateur et exercez-vous à plusieurs reprises jusqu’à vous sentir à l’aise. Et si vous n’aimez pas votre voix, dites-vous bien que c’est parce que vous n’avez pas l’habitude de l’entendre de l’extérieur, vous vous y habituerez !

Choisissez bien votre tenue

Elle doit être adaptée aux circonstances, mais vous devez être à l’aise. Ne choisissez pas de porter une tenue pour la première fois à moins que vous y soyez parfaitement à l’aise.

NB :  En cas de doute mieux vaut en faire un peu plus que pas assez.

Détendez-vous régulièrement

avec des exercices de respiration profonde :

Inspirez lentement et gonflez le ventre en comptant jusqu’à 5, Expirez ensuite en comptant jusqu’à 7 et en imaginant que vous lâchez toutes vos tensions. Faites-le au moins 3 fois, 3 fois par jour.

Allez en mission de reconnaissance

C’est plus facile quand on connaît le cadre où on va parler. Si c’est un endroit que vous ne connaissez pas, allez le visiter. Une fois sur place, imaginez-vous la salle pleine et vous en train de vous exprimer avec aisance.

II-Pendant l’intervention

Soignez votre posture, tenez-vous droit, veillez à respirer régulièrement. Souriez !

Ne vous précipitez pas, prenez votre temps.

Regardez votre auditoire en alternant de gauche à droite ou de droite à gauche, l’endroit où vous posez le regard.

Observez le discours des hommes politiques à la TV et regardez comment ils font.

-Ayez toujours un verre d’eau à portée de main pour le cas où vous auriez la bouche sèche

Captivez votre auditoire

Commencez par une anecdote qui aiguise la curiosité du public et rendra votre présentation plus pertinente

Ou par une question adressée à votre public.

Forcez-vous à élever un peu la voix , à parler un peu plus fort que d’habitude ; c’est aussi une astuce qui va contribuer à vous détendre .

Vous êtes un expert

Vous avez préparé soigneusement votre intervention, donc vous êtes un expert sur votre sujet ; comportez – vous en expert ; vous avez travaillé pour avoir le droit de parler de votre sujet et vous délivrez votre message d’expert.

Ne lisez pas votre texte

Surtout même si c’est nécessaire, lors de la préparation d’écrire tout ce que vous pensez dire, ne lisez pas votre texte.

 N’utilisez, lors de l’intervention que les grandes lignes ; utilisez un titre et un mot-clé pour chaque paragraphe. Ce n’est pas grave si vous remplacez une phrase par une autre, fixez votre attention sur le message que vous voulez transmettre.

Laissez paraître votre propre intérêt pour le sujet.

N’hésitez pas à partager vos émotions ; montrez votre énergie, votre enthousiasme !

C’est ce qui remportera l’adhésion de votre public.

Fixez un temps dès le départ pour les questions,

 Vous ne serez pas perturbé pendant votre exposé. Et répondrez plus calmement une fois votre sujet entièrement exposé.

Quand vous avez du mal à répondre, reformulez-la pour que tout le monde comprenne bien. Cela vous donne le temps de réfléchir à votre réponse. 😊

Exercez-vous, relaxez-vous. Visualisez-vous en train de prendre la parole facilement devant un auditoire captivé.

Dites-vous que plus vous prendrez la parole, plus cela deviendra facile et vous verrez que vous arriverez même à aimer cela ! 😉

Avec coeur et enthousiasme!

Partager c'est la vie ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *