Comment parlez-vous de vous ?

       Je vous écris de mon île, face à la mer. Il fait beau et les alizés sont bien présents ! 😊

Comme s’il n’y avait qu’une chose logique à faire : en profiter et s’émerveiller du spectacle !

Mais chez certains d’entre vous, il fait peut-être gris, au sens propre ou au figuré.

Et s’il y avait une seule chose à faire pour être plus heureux, là, maintenant, quelle que soit votre situation actuelle, est-ce que cela vous intéresserait ?

Avant que je vous explique de quoi il s’agit, assurez-vous d’être vraiment ouvert à la possibilité d’être plus heureux.

Si vous êtes persuadé(e) que rien ne peut changer et que si les choses vont mal on ne peut rien y faire, vous ne m’écouterez pas !

Quand vous êtes la plupart du temps d’humeur maussade, irrité(e), anxieux(se) ou stressé(e), vous auto-alimentez votre tendance à être malheureux(se) et à émettre des pensées de frustration.

C’est comme si vous étiez « accroc » à ce type de pensées. La biochimie de votre cerveau se modifie et c’est de plus ne plus difficile de sortir de ce courant et de retrouver la voie du bonheur.

Mais c’est possible !

Donnez-vous la permission d’imaginer le meilleur pour vous et ensuite nourrissez le type de pensées qui vous y mèneront.

Ça a l’air simple, et ça l’est, mais ce n’est pas facile 😉

On continue ?

D’abord faites un état des lieux :

  • Quels sont les mots que vous employez le plus souvent au quotidien  ?
  • Quels sont les mots que vous employez pour décrire votre travail ?
  • Quels mots employez-vous pour décrire vos rêves ?
  • Quels mots avez-vous employés pour qualifier votre journée d’hier ?
  • Quels mots utilisez-vous pour parler de vous ?

Mettez-les par écrit.

Si vous avez le sentiment d’être bloqué(e) dans une situation qui ne vous convient pas, vous emploierez sans doute des mots qui exprime le jugement négatif, la critique, le découragement voire l’amertume.

Ce que vous dites exprime votre vision actuelle du monde, de votre monde. Et les choses, pour vous, sont telles que vous les décrivez.

Vous parlez ainsi parce que vous n’êtes pas heureux, mais vos mots expriment vos pensées, vos pensées provoquent vos émotions, vous émotions entraînent vos comportements et c’est ainsi que vous vous créez une vie en accord avec les mots que vous employez.

Que se passerait-il si vous faisiez attention aux mots que vous employez et que vous faisiez l’effort  de changer la façon dont vous vous exprimez ?

Vous le devinez n’est-ce pas ?

Et si vous commenciez par changer la façon dont vous parlez de vous ?

Si vous choisissiez de parler plutôt de vos côtés positifs et de vos talents ?

Rassurez-vous : il ne s’agit pas de vous « vanter », juste de ne pas être négatif. Bien sûr vous avez des faiblesses, qui n’en n’a pas ?

Mais vous êtes aussi quelqu’un d’extraordinaire et d’unique, à votre façon.

Imaginez ce que cela changerait dans votre vie !

Si vous parliez

  • De ce que vous voulez plutôt que ce dont vous ne voulez pas ?
  • De ce qui vous intéresse plutôt que de ce qui vous ennuie ?
  • Des bénéfices et des leçons d’une expérience plutôt que de ce que vous y avez perdu ?
  • De ce qui va bien plutôt que de ce qui va mal ?
  • Des raisons pour lesquelles vous allez réussir plutôt de celles qui pourraient expliquer votre échec ?
  • De ce que vous trouvez de génial chez quelqu’un plutôt que de ce que vous n’aimez pas ?
  • De ce que vous êtes capable de faire maintenant, plutôt que de ce dont vous n’êtes pas encore capable aujourd’hui?

Alors, la chose que vous pouvez faire déjà maintenant, c’est de commencer à vous raconter votre vie d’une autre façon.

On n’est pas heureux à chaque seconde de sa vie, les mauvais moments nous font apprécier les moments plus heureux.

Mais en changeant d’orientation, en vous focalisant davantage sur la part lumineuse de votre vie, vous serez plus heureux la plupart du temps.

Parfois notre manque de confiance en nous et en la vie nous font voir plutôt le « côté obscur de la Force » 😉 Nous sommes tellement habituer à fonctionner comme cela, que même si nous voulons changer, nous n’y arrivons pas, nous ne savons pas par où commencer.

Si vous êtes dans ce cas, vous pouvez trouver des solutions. Il ne faut pas hésiter à en profiter, vous irez plus vite et plus facilement.

Et n’oubliez pas, dès maintenant, commencez à observer et à modifier si nécessaire votre façon de vous exprimer à propos de ce que vous vivez, c’est le premier pas!

Avec coeur et enthousiasme!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *