Le regard des autres? Et alors ?

Je vous parle aujourd’hui d’un sujet qui touche beaucoup de personnes, même quand elles n’en sont pas conscientes.

Il s’agit de la honte d’être soi-même.

Alors, dit comme ça, ça a l’air un peu brutal et beaucoup me diront, « mais non, je n’ai pas honte d’être moi !»

Seulement, ces mêmes personnes, n’aiment pas se regarder dans le miroir, ou quand elles sont avec d’autres, sont très attentives à essayer de deviner ce que les autres pensent d’elles.

Elles sont soucieuses de faire bonne impression, d’être acceptées par les autres.

C’est normal de préférer être apprécié que le contraire! 😉 

Mais cela devient problématique quand on ne supporte pas de déplaire à qui que ce soit.

Finalement ces personnes vivent selon les avis des autres et sont souvent influençables à l’excès.

Que se passe-t-il ? .Pourquoi ont-elles tellement besoin d’approbation extérieure ?

Elles cherchent à être rassurées sur leur valeur, parce qu’au fond d’elles-mêmes, elles en doutent.

Le problème, c’est que chercher cette réassurance à l’extérieur ne fonctionne pas !

C’est une quête sans fin !

Parce que, peu importe qu’on soit apprécié par de nombreuses personnes, on déplaira toujours à quelqu’un.

Que faire ?

Il est nécessaire pour vivre une vie joyeuse et équilibrée, de croire à sa propre valeur.

Personne n’est parfait et vous ne le serez jamais !

Mais le fait d’exister fait de  vous une personne de valeur.

Peu importe ce que vous avez pu entendre à votre sujet quand vous étiez enfant ou adolescent.

Contrairement aux apparences, les critiques ne peuvent concerner que ce que vous faites et jamais qui vous êtes.

Tout le monde peut se tromper , vous aussi .Mais cela ne signifie en rien que vous êtes nul(le) .

Ensuite, vous pouvez toujours évoluer et progresser, si vous le désirez.

Mais ce ne doit pas être une obligation dictée par le regard négatif des autres, cela vient d’une aspiration personnelle et authentique.

Il est nécessaire, pour vivre une vie épanouie, de vous libérer non pas du regard des autres, (ils ont tout à fait le droit de penser ce qu’ils veulent), mais de vous libérer du sentiment de honte que vous pouvez ressentir sous ce regard.

Je vous suggère :

De commencer par reconnaître et accepter votre valeur

Votre valeur existe indépendamment de votre personnalité, de votre QI, de votre aspect physique. Elle est intrinsèque.

D’apprendre à aimer la personne que vous êtes

Curieusement, cela implique de l’humilité, celle d’accepter d’être un être humain imparfait et vulnérable, capable du bon comme du mauvais.

De vous entraîner à la bienveillance envers vous-même .

Ne vous jugez jamais ! appréciez plutôt vos actes. Vous pouvez toujours améliorer vos résultats.

De vous entourer de personnes bienveillantes.

Vous avez le droit de choisir pour une grande part les personnes que vous fréquentez.

Faites-le au moins pendant que vous travaillez à augmenter votre estime.

Et peu à peu, en renforçant votre estime de vous-même, vous deviendrez non pas insensible, mais beaucoup moins vulnérable à ce que les autres pensent de vous.

Un jour (et cela peut être rapide ! 😉 ) quand vous surprendrez un regard désapprobateur ou que quelqu’un vous fera une critique malveillante vous penserez « et alors ? »

Parce que, la plupart du temps, cela n’a aucune incidence réelle sur votre vie. C’est vous qui vous mettez la pression à ce sujet.

Cela ne serait-il pas un soulagement de ne pas avoir à tenir compte  des regards désapprobateurs, de ne plus vous sentir honteux(se) d’être vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *