4 Habitudes inattendues pour faciliter vos journées

Au fil des années, J’ai appris que pour réussir dans la vie, il y avait des choses plus importantes que d’autres.

Ce ne sont pas, à première vue de grands principes à développer au cours d’une conférence « TEDX »

Mais ils font souvent la différence ;

Ils vous facilitent la vie au quotidien, la rendent plus fluide. Ils facilitent aussi vos relations avec les autres.

 1 N’oubliez pas de dire « s’il vous plaît » et « merci ».

Savoir demander et recevoir avec grâce est une des compétences les plus utiles.

C’est le meilleur moyen d’obtenir ce que vous voulez .

Ce n’est pas seulement une question de politesse formelle.

En pensant à ce que vous dites vraiment en prononçant ces mots, vous ouvrez des portes.

Les  gens ne face de vous sont plus enclins à communiquer avec vous, à vous écouter ou à vous venir en aide.

Nous sommes souvent pressés et occupés et il peut arriver quand on est concentré sur son travail d’oublier un de ces mots !

2-Ne faites pas de promesse en l’air 

C’est parfois avec une bonne intention, que certaines personnes font des promesses qu’elles pensent tenir sur le moment.

Elles ne veulent pas décevoir ou  blesser quelqu’un.

Mais elles ne tiennent souvent pas leur promesses finalement.

En réalité, pour ces personnes, une promesse ne les engage pas tant que cela. Et elles estiment avoir une bonne raison.

D’où la boutade : « une promesse n’engage que celui qui l’écoute ».

Malheureusement, la plupart des gens tiennent à remplir leurs promesses et ils attendent la réciproque.

Si vous les décevez une fois, ils ne vous feront plus confiance.

Ils vous pardonneront souvent car les personnes qui ne tiennent pas leurs promesses sont souvent sympathiques 

Mais ils ne compteront plus sur vous.

Pour eux, vous ne serez pas quelqu’un de fiable.

En particulier auprès des enfants et des adolescents.

Et la confiance est un pilier des relations harmonieuses.

Apprenez à ne pas faire de promesse quand vous n’êtes pas sur(e) de les tenir.

Apprenez à nuancer vos phrases et à exprimer clairement que vous ferez tout votre possible.

C’est déjà beaucoup !

Aux Antilles, il y a une expression que l’on ajoute traditionnellement à peu près à toutes les phrases qui expriment une action future c’est « si Dieu veut ! ».

Par exemple on dit : « Je viendrai demain si Dieu veut ».ou «  A demain si  Dieu veut »

On laisse ainsi tacitement la porte ouverte à l’imprévu.

Ce à quoi ma grand’ tante, optimiste de nature, répondait immanquablement : « Dieu voudra ! » 😊

 3-Finissez ce que vous commencez

 Ca a l’air évident ! Pourquoi commencer si on n’a pas l’intention de finir ?

Et pourtant, combien de mes clients viennent me voir parce qu’ils n’arrivent pas à aller au bout de leur projet.

Et ça m’est déjà arrivé aussi ! 😉

C’est en cours de route que les choses se gâtent. Notre motivation diminue et nous trouvons mille excuses pour nous convaincre que notre objectif n’est pas si important.

En tout cas qu’il ne mérite pas tant d’effort.

Si nous avons tendance à passer de projet en projet sans aller au bout, il est indispensable d’en prendre conscience.

Votre objectif premier sera alors pendant quelque temps d’aller au bout du projet même si vous n’en voyez plus l’utilité, plutôt que d’obtenir le résultat attendu.

Vous vous focaliserez sur la démarche et non sur les résultats.

C’est la façon de vous entrainer à persévérer.

J’ai eu une camarade de classe, d’une intelligence hors-normes, curieuse de tout, mais qui n’a jamais pu faire d’études et aller au bout d’un cursus. Alors que d’autres moins brillantes, ont « brillamment »  réussi.

On la disait paresseuse. Je pense que c’était un erreur. Certaines personnes ont peur de manquer autre chose en se focalisant un certain temps sur une seule.

C’est pourtant ainsi qu’on peut construire un projet et le mener à bien.

La vie n’est qu’une suite de projets.

 4-Soyez ponctuel

 Non seulement quand c’est pour des raisons pratiques : obtenir un bon siège, ne pas être surpris par les embouteillages.

Pour certaines personnes dont je suis, c’est une marque de respect  .

Pour d’autres,  ça fait « ringard » d’être à l’heure.

Il convient d’avoir un peu de retard pour montrer qu’on ne se précipite pas et que c’est nous qui contrôlons la situation !

Mais je pense que cela a plus à voir avec le fait qu’elles se sont préparées ou mises en route trop tard. 😉

Pour moi, je préfère avoir 5 minutes d’avance, quelles que soient les circonstances.

Cela m’évite du stress inutile. Je suis plus sereine et plus productive.

Ces quatre habitudes simples valent la peine de bénéficier au moins d’une période d’essai.

Elles font partie des fondamentaux qu’on enseignait autrefois dans les familles . A voir certains comportements aujourd’hui, je ne suis pas sure que ce soit toujours le cas. 😉

Ces « bonnes manières » étaient sans doute destinées en priorité, à faciliter la vie en société.

Mais elles sont aussi très utiles à pratiquer dans notre propre intérêt pour que nos journées soient plus harmonieuses. !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Password Reset
Please enter your e-mail address. You will receive a new password via e-mail.