Quand vous n’osez pas passer à l’action!

J’espère que vous vous portez bien !

Il y a quelques jours une de mes lectrices sur Facebook m’a écrit qu’au moment de passer à l’action, elle avait peur de ne pas y arriver, de « se planter tout simplement » .

Elle avait peur de n’être pas à la hauteur .

Elle a  ajouté : « Je connais la théorie mais la mise en pratique est bloquée totalement. »

Cela m’a rappelé qu’il ne suffit pas toujours de savoir quoi faire pour passer à l’action.

Je ne sais pas pour vous, mais, pour moi, il y a eu un temps où j’étais terriblement agacée quand des amis, pleins de sollicitude devant mes difficultés, me répétaient encore et  encore  « tu devrais … il faudrait que tu… tu n’as qu’à… »

Ils me resservaient toutes les solutions que j’avais déjà à l’esprit.

Oui, bien sûr, je savais tout çà .

Alors pourquoi est-ce que  je ne le faisais pas ?.

Du coup, je culpabilisais, je me reprochais d’être paresseuse, d’être incapable de prendre une décision.

Je m’imaginais toutes les catastrophes possibles !

Si je passais à l’action : non seulement ça ne marcherait pas, mais en plus je serais ridicule !

Alors, me disais-je : « A quoi bon ? »

Je me rends compte que si beaucoup de mes clientes en sont là aujourd’hui, ce n’est pas tant (pour beaucoup d’entre elles) qu’elles ne savent pas quoi faire, mais c’est qu’elles n’arrivent pas à s’y mettre.

Souvent elles  ne voient pas clairement par où commencer.

Du coup, elles se sentent bloquées.

Elles ont beau lire des livres de développement personnel, dépenser des fortunes en formations de toutes sortes, elles n’y arrivent pas

Elles sont à chaque tentative un peu plus déçues et désabusées. Jusqu’à devenir pour certaines fatalistes : «  ce n’est pas pour moi, c’est comme ça, c’est tout ! » 

Et elles abandonnent leurs projets. 

Ou alors, pour les plus courageuses d’entre elles, elles recommencent encore et encore et se retrouvent chaque fois bloquées au même point.

Je me souviens de cette jeune championne de natation qui est venue me voir, juste pour faire plaisir à sa mère.

Elle excellait dans toutes les types de natation, mais avec juste une exception : elle était incapable de nager la brasse papillon.

Pourtant son coach lui répétait qu’elle avait toutes les qualités nécessaires pour cela et qu’il ne comprenait pas son problème.

Mais plus il la « poussait », moins elle y arrivait.

Au point m’a-t-elle dit alors, de restée paralysée dès qu’elle entrait dans la piscine.

Elle savait parfaitement quoi faire, son cerveau rationnel  savait qu’elle en était capable, et pourtant elle restait bloquée, incapable de pratiquer ce qu’elle avait appris ;

Je vous rassure, après seulement une journée de travail intensif, elle a complètement dépassé ce blocage au point que son entraîneur n’y comprenait rien.

Ce sont les petits miracles du coaching ! 😊

En réalité, quand vous êtes bloqués par la peur et que vous n’arrivez pas à vous y mettre,  le mot peur indique globalement le sentiment de mal être que vous éprouvez.

Mais c’est plus complexe, c’est le résultat de plusieurs émotions induites par vos pensées.

C’est pour cela que le mot peur ne signifie pas la même chose pour toutes.

Vous pouvez aussi vous sentir seulement bloquée et ne pas être consciente de vos peurs.

Comment vous libérer ?

Pour dépasser ce blocage, il est important de savoir ce qui se cache derrière .

Avez-vous peur de ne pas être à la hauteur, de décevoir quelqu’un ?

Avez-vous peur d’avoir pris une mauvaise décision que vous n’osez pas appliquer ?

Craignez-vous que votre projet ne vous demande plus d’effort et d’énergie que vous ne pouvez en fournir ?

Ou que les conséquences soient trop difficiles à assumer ?

Comme cette femme manager que j’ai accompagnée et qui souhaitait obtenir depuis longtemps une promotion.

En réalité, elle  avait une appréhension à gérer une équipe  et ne faisait pas ce qu’il fallait pour l’obtenir.

Je pourrais continuer ainsi longtemps encore, car, comme je vous l’ai dit, les peurs sont spécifiques à chaque personne et à chaque situation.

Alors quoi faire ?

La première chose à faire est de vous poser calmement et de vous demander ce que vous dit votre petite voix off (vous savez, celle qui commente toutes vos décisions) 😉

Vous dit-elle :  « tu n’y arriveras pas, tu te fais des illusions ! »

Ou « mais que vont dire les gens ? »

Ou encore : « tu n’iras pas jusqu’au bout ! »

Ou même : « ce n’est pas pour toi, tu ne mérites pas d’être : riche, heureuse, mince etc. » 

Parce qu’à chaque cas, correspond une solution qui vous permettra d’éradiquer le peur et de vous lancer joyeusement dans l’action,

Vous retrouverez énergie, courage et détermination.

Vous mettrez de votre côté toutes les chances de réussir.

Je vous proposerai bientôt des solutions et des outils.

En attendant, j’aimerais, pour mieux vous aider et cibler ces outils, solliciter votre collaboration. «  Votre mission, si vous l’acceptez » est de me dire en réponse à ce mail, ce qui vous arrête et vous empêche généralement de passer à l’action.

Ce message ne s’auto-détruira pas 😉 mais, votre réponse me permettra de vous proposer des solutions vraiment adaptées à votre cas.

Et répondre à ce message est déjà un pas en avant !

Merci à vous par avance. Et vous pourrez aussi vous remercier car vous aurez contribué à créer votre solution ! 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Password Reset
Please enter your e-mail address. You will receive a new password via e-mail.