Vous aimez-vous vraiment ?

Beaucoup de personnes ne s’aiment pas vraiment.

Or, à moins de s’aimer soi-même, il est impossible d’aimer les autres pour ce qu’ils sont, sans attentes, sans leur demander de combler notre vide intérieur.

Il s’agit bien d’être pour les autres une valeur ajoutée, de leur apporter quelque chose.

Pour cela, nous devons être persuadé(e)s de pouvoir le faire, être sûr(e)s de notre valeur en tant qu’être humain.

Comment faire pour s’aimer soi-même, cela nous paraît en général bien difficile .

Depuis notre enfance, nous sommes formatés par l’idée que penser à soi-même est détestable, égoïste, et que nous devons surtout penser aux autres !

Mais comment « Aimer son prochain comme soi-même » si l’on ne s’aime pas ?

Si nous ne prenons pas soin de nous-mêmes, personne ne le fera à notre place.

Il est illusoire de penser le contraire.

Quand nous étions enfants, nos parents ont fait leur possible, pour prendre soin de nos besoins que ce soit au plan physique, affectif, ou intellectuel.

Devenir adulte, c’est prendre le relais et nous prendre en charge, sans chercher un parent de substitution.

 

Mais comment faire ?

Il s’agit d’être à l’égard de soi-même, aussi amical(e) et attentionné(e) que nous pouvons l’être avec autrui.

C’est ne pas passer son temps à se dénigrer, seul(e) ou devant les autres.

C’est être bienveillant(e) envers nous-même, nous vouloir du bien.

Pour cela, cherchons d’abord à savoir ce dont nous avons besoin pour nous sentir bien et faisons en sorte de nous le procurer.

C’est difficile parce que nous sommes souvent dans une attitude d’auto-punition et de culpabilité.

Nous avons le sentiment de ne pas mériter notre attention.

Essayons, de même, dans la mesure du possible de nous épargner ce qui nous vide de notre énergie.

Cela peut être des relations toxiques, des agressions sonores dont nous n’avons parfois pas conscience.

Ou des choses que nous faisons par habitude parce qu’on nous les a apprises, mais qui ne nous apportent rien.

Prenons soin de nos besoins

Nous avons chacun, selon notre personnalité, selon notre éducation et notre culture, des besoins qui nous sont propres.

Cela peut-être

  • le besoin d’être reconnu.
  • Celui d’appartenir à un groupe.
  • Celui de se sentir utile etc…

Nous pouvons aussi avoir des besoins plus « terre à terre »

  • Le besoin de nous isoler de temps à autres, en particulier si nous sommes introvertis.
  • Ou au contraire d’être avec d’autres.
  • Besoin de silence, ou de musique, de pratiquer un sport ou de pratiquer un art.

A nous de classer ensuite ces besoins par domaine et par priorité.

Il sera moins urgent de vous occuper d’un besoin dont vous prenez soin assez régulièrement.

Il sera plus impératif de chercher,  le plus rapidement possible,, à retrouver l’équilibre dans un domaine que vous négligez depuis longtemps.

D’ailleurs, ce besoin  se rappelle de plus en plus souvent à vous par le mal être ou les malaises physiques qu’il engendre.

Accordez-vous du temps,

fixez-vous une plage de votre agenda qui ne soit qu’à vous.oui, c’est possible ! Mais il faut vouloir en faire une priorité

Accordez-vous de l’espace

un petit coin bien à vous, au pire, une chaise auprès d’une étagère fera l’affaire.

Accordez-vous de l’attention. 

Il ne s’agit pas de compenser vos frustrations à coup de cuillers de Nutella.

Il s’agit de bien cibler ce qui vous rend la vie plus agréable et de vous persuader que « vous le valez bien « 

Vous avez non pas le droit, mais le devoir de vous octroyer de petites satisfactions, comme lire un livre ou regarder une vidéo, ou aller vous promener.

Apprenez à ne pas culpabiliser parce que vous avez pensé à vous et pas à quelqu’un d’autre.

Vous avez le droit et le devoir de vous reposer si vous êtes fatigué(e) et le ménage ou le bricolage peuvent parfois attendre.

 

Recherchez toutes les occasions de vous sentir bien  en étant là où vous avez envie d’être ,

Soyez avec des personnes que vous appréciez.

Inscrivez-vous à des clubs, faites partie d’associations, multipliez les rencontres amicales.

L’être humain est un être social.

Nous hésitons parfois, par fatigue, par routine, à mener une vie sociale plus active.

Nous ne nous rendons pas compte que nous avons besoins de contacts et d’échanges.


Cela n’est pas incompatible avec le fait d’aimer aussi être seuls.

 

Apprenez à ressentir pour vous-même de l’amour.

Pour cela, pensez à la personne que vous aimez le plus au monde.

Ressentez ce que vous éprouvez pour cette personne. Sentez votre espace du cœur s’ouvrir, s’expanser.

Imaginez ensuite que vous avez encore tout au fond de vous, un petit enfant, l’enfant que vous étiez autrefois, et envoyez-lui de l’amour à chaque expiration. Faites cela quelques minutes.

C’est un peu difficile au début et l’on se sent parfois un peu ridicule, mais avec de la pratique, on y arrive.

Nous avons tous en nous cet « enfant intérieur » qui nous demande de l’attention et de l’amour.

C’est la partie en nous la plus spontanée, la plus créative, celle qui aime encore jouer et qui nous permet de trouver des solutions inédites à nos problèmes. 

Quand notre enfant intérieur se sent bien, nous nous sentons bien.


Les avantages de l’amour pour soi

Quand nous faisons attention à nous, si nous prenons soin de nos besoins, nous sommes plus solides, mieux armés pour aider les autres.

Nous avons confiance en nous.

Nous pouvons être plus attentifs aux opportunités de croissance et de développement que nous offre la vie

Nous pouvons avoir de vrais échanges avec autrui au lieu d’être tout le temps occupé(e) à rechercher la personne qui pourra combler nos manques et …que nous ne trouverons jamais !

Nous avons tous besoin d’être aimés.

Exercice :

Faites souvent le geste de vous prendre dans vos bras.

Quand vous placez vos mains sur vos épaules, vous vous apportez du réconfort de la tendresse comme à un enfant.

Si vous placez vos mains sur les bras, vous vous apportez du soutien, de la force.

La plus belle des histoires d’amour, en tout cas la plus nécessaire, est celle que vous avez avec vous-même.

Si vous vous aimez, ( je n’ai pas dit si vous n’aimez que vous..) les autres vous aimeront aussi et rechercheront votre présence. 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Password Reset
Please enter your e-mail address. You will receive a new password via e-mail.